Connecting Networks

Articles taggés avec : ipv4 ipv6

Suivi de l’épuisement des adresses IPv4

Le jeudi, 01 août 2019. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX Archives LyonIX

Suivi de l’épuisement des adresses IPv4

Utilisé depuis 1983, l’Internet Protocol version 4 (IPv4) permet à Internet de fonctionner : chaque terminal sur le réseau (ordinateur, téléphone, serveur, etc.) est adressable par une adresse IPv4. Ce protocole offre un espace d’adressage de près de 4,3 milliards d’adresses IPv4. Mais le succès d’Internet, la diversité des usages et la multiplication des objets connectés ont comme conséquence directe l’épuisement progressif de ces adresses. À fin juin 2018, les quatre opérateurs français majeurs (Bouygues Telecom, Free, Orange, SFR) avaient déjà affecté entre 88 % et 99 % des adresses IPv4 qu’ils possèdent.

 

Il reste seulement 2,856 millions d’IPv4 publiques disponibles au RIPE NCC au 23 juillet 2019.

Deux scénarios sont dorénavant envisageables :

  • 1 : attribution de 1024 adresses IPv4 par LIR jusqu’à épuisement.
  • 2 : attribution de 1024 adresses IPv4 par LIR jusqu’au dernier million d’adresses IPv4 disponible, puis 256 IPv4 par LIR jusqu’à épuisement.

La date la plus probable pour l’épuisement des IPv4 est le 6 mai 2020 (scénario 2).

Si la proposition 2019-02 du RIPE, permettant de limiter à 256 IPv4 par LIR (scénario 1), est rejetée ce sera le 25 décembre 2019.

 

Le jour de l’épuisement des IPv4 du RIPE-NCC, le prix des IPv4 sur le marché secondaire de l’achat des adresses déjà allouées devrait s’envoler en fonction de l’offre et de la demande. En effet, les acteurs qui ont trop d’adresses IPv4 peuvent les vendre à ceux qui n’en ont pas du tout ou pas assez.

Un prix élevé susceptible d’ériger une barrière à l’entrée à l’encontre des nouveaux acteurs du marché et d’augmenter le risque de voir se développer un Internet coupé en deux : IPv4 d’un côté et IPv6 de l’autre. Comme l’explique Jérémy Martin, Directeur Technique de Firstheberg.com : « avec une demande croissante pour un nombre d’IPv4 fixes, le coût de location d’une IPv4 va doubler d’ici à 2 ans ».

 

Pour répondre à la pénurie des adresses IPv4, des FAI ont mis en place certains mécanismes de substitution. Par exemple, les équipements Carrier-grade NAT (CGN) permettent de partager une adresse IPv4 entre plusieurs clients. Ils entraînent cependant plusieurs effets négatifs rendant complexe le maintien d’IPv4 et quasi impossible un certain nombre usages (peer-to-peer, accès à distance à des fichiers partagés sur un NAS ou à des systèmes de contrôle de maison connectée, certains jeux en réseau…).

Pour Grégory Mounier, d’Europol, cela peu aller plus loin et « porte ainsi atteinte à la vie privée de nombreuses personnes qui pourraient être citées en procédure alors même que les enquêteurs ne s’intéressent qu’à un seul suspect. Dans ce contexte, seule une transition quasi-totale à l’IPv6 peut constituer une réponse pérenne à ce problème ».

D’autre part, un opérateur achetant des adresses IPv4 à un acteur étranger prend le risque que ses clients soient pendant de nombreux mois localisés hors de France et bloque ainsi de nombreux services.

 

Accélérer la transition vers IPv6 est la seule solution pérenne. Seule une mutation quasi-totale peut permettre aux fournisseurs de contenus de se passer d’IPv4.

 

 

 

 

 Lire l'article

 

Source : Arcep

 

 

 

 

Arcep : Internet Ouvert

Le jeudi, 11 juillet 2019. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX Archives LyonIX

Arcep : Internet Ouvert

L’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes publie l’édition 2019 de son bilan de santé de l’Internet en France. Remis au Parlement, ce rapport met en avant les actions conduites pour assurer l’ouverture d’Internet, s’intéresse aux potentielles menaces et présente l'action du régulateur pour les contenir.

 

Le bilan en bref !

 

1- Qualité de services

 

Les comparateurs de services sont si peu homogènes aujourd’hui que l’Arcep a souhaité les perfectionner via la mise en place d’une API dans les box déclinant la « carte d’identité de l’accès » de chaque terminal. Ceci permettra un bien meilleur diagnostic avec une information fiable sur les paramètres de chaque mesure. Cette API est complétée par un code de conduite. Adopté progressivement par les acteurs de la mesure, il permet de gagner en fiabilité, en transparence et en lisibilité des résultats.

 

2- Interconnexion de données

 

En constante évolution, cet écosystème peut être le terrain de tensions ponctuelles. Un suivi vigilant du marché est exercé par l’Arcep. Elle publie dans son baromètre annuel de l’interconnexion en France des données issues de sa collection d’information. Lorsque la situation l’exige, l’Arcep peut aussi se faire « gendarme » et régler les différents entre les acteurs.

 

3- Transition vers IPv6

 

La fin d’IPV4 est désormais prévue pour juin 2020. Les déploiements de l’IPv6 prévus par les opérateurs risquent de ne pas permettre de répondre à la pénurie d’adresses IPv4. C’est pourquoi, l’Arcep organisera la première réunion de travail de la « Task-Force IPv6 » au second semestre 2019. Ces réunions auront pour objectif d’accélérer la transition vers IPv6 en France en partageant les expériences des différends acteurs et en définissant des actions à mettre en place.

 

4- Neutralité du Net

 

Les lignes directrices de la mise en pratique du principe de neutralité du net par les régulateurs nationaux ont globalement faits leurs preuves. Le pays bénéficie d’un bilan positif. L’Arcep veille toutefois à ce que les fournisseurs d’accès continuer d’ajuster leurs pratiques en conformité avec le cadre réglementaire européen.

 

5- Ouverture des terminaux

 

Si en termes de neutralité du net, l’Arcep peut exercer sa protection sur les réseaux il existe un maillon faible : les terminaux. Adopté au début de cette année, le règlement européen « Platform-to-business » apporte plus de transparence sur les pratiques des plateformes en ligne vis-à-vis de leurs clients entreprises. Mais ce règlement ne permet pas encore d’assurer la neutralité des terminaux. L’Arcep a émis 11 propositions concrètes pour assurer un Internet ouvert de « bout en bout » dans un rapport consacré à la question en février 2018.

 

 

 

 

 Lire le rapport

 

Source : Arcep

 

 

 

 

Le prochain Workshop BGP affiche complet !

Le vendredi, 09 novembre 2018. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX Archives LyonIX

Le prochain Workshop BGP affiche complet !

La session du 13 et 14 novembre a fait le plein ! Le rendez-vous est pris avec notre expert réseau qui apportera aux participants toutes les bases du routage BGP.

 

Pour rappel, le programme :

  • Rappels IP/Routage
  • Prise en main des VM et de Quagga
  • Rappels Cisco
  • Début configuration premières sessions
  • Filtrage simple
  • Session BGP en FULL Table
  • Mise en place de configuration avec des adresses IP publiques                         
  • 1 filtre out sur les IP annoncées
  • 1 route-map in deny
  • 1 route-map weight
  • Documentation community
  • 1 route-map community
  • Contexte et enjeux IPv6
  • Sessions BGP IPv6
  • En option : Ce qui change entre V4 et V6 ! Pour mettre en place V6 et continuer à assurer V4.                        

 

Pour ceux qui n’ont pas pu s’inscrire, pas de panique !

Une autre session est d'ors et déjà programmée le 11 et 12 décembre.

 

 

 

Le RUG 19-bis affiche aussi complet !

Le mercredi, 05 septembre 2018. Posté dans Archives Rezopole Archives LyonIX

Le RUG 19-bis affiche aussi complet !

Carton plein pour cette date supplémentaire ! Le nombre maximum de participants pour ce Rezopole User Group a été atteint en moins de 24h cette fois-ci. Un grand merci à toutes et tous.

 

Rendez-vous le vendredi 28 septembre de 9h00 à 12h00 au siège de Rezopole (16 rue de la Thibaudière, 69007 Lyon).

 

Pour rappel, ce RUG 19-bis portera sur les problématiques autour de la mise en place de l'IPv6. Nous aborderons également les dernières recommandations de mise en œuvre et de sécurité.

 

Programme :
  • Petit déjeuner
  • État des lieux déploiement IPv6 (statistiques, nouveautés ...)
  • Fonctionnement et déploiement simple :
    • DHCPv6
    • SLAAC
    • Dual-Stack
  • Bonnes pratiques IPv6 :
    • Filtrage IPv6
    • Adressage public
    • Router-Advertisement
    • Monitoring
  • Plan adressage :
    • Allocations et IPAM
    • Routage géographique
  • Différence de routage v4/v6 et selon opérateurs
  • Tour de table et partage d’expériences

 

 

 

 

Date supplémentaire pour le RUG 19

Le mardi, 04 septembre 2018. Posté dans Archives Rezopole Archives LyonIX

Date supplémentaire pour le RUG 19

Suite à l’enthousiasme pour ce Rezopole User Group, notre équipe technique vous propose une deuxième session ! Rendez-vous le vendredi 28 septembre de 9h00 à 12h00 à l'hôtel de Région Auvergne Rhône-Alpes (1 esplanade François Mitterrand, 69002 Lyon).

 

Pour rappel, ce RUG 19-bis portera sur les problématiques autour de la mise en place de l'IPV6. Nous aborderons également les dernières recommandations de mise en œuvre et de sécurité.

Programme
  • Petit déjeuner   
  • État des lieux déploiement IPv6 (statistiques, nouveautés ...)
  • Fonctionnement et déploiement simple :
    • DHCPv6
    • SLAAC
    • Dual-Stack 
  • Bonnes pratiques IPv6 :
    • Filtrage IPv6
    • Adressage public
    • Router-Advertisement
    • Monitoring 
  • Plan adressage :
    • Allocations et IPAM
    • Routage géographique
  • Différence de routage v4/v6 et selon opérateurs
  • Tour de table et partage d’expériences

 

 

 

Je m'inscris

 

Le nombre de places est limité !

 Merci de confirmez votre participation avant le 26 septembre.

 

 

 

 

Le RUG 19 déjà sold-out !

Le vendredi, 31 août 2018. Posté dans Archives Rezopole Archives LyonIX

Le RUG 19 déjà sold-out !

Complet en moins d'une heure ! Ce Rezopole User Group a fait le plein en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Merci à celles et ceux qui se sont inscrits aussi rapidement.

 

L’équipe technique vous donne rendez-vous le 21 septembre prochain de 9h00 à 12h00 au siège de Rezopole (16 rue de la Thibaudière, 69007 Lyon).

 

Cette édition portera sur les problématiques autour de la mise en place de l'IPv6. Nous aborderons également les dernières recommandations de mise en œuvre et de sécurité.

 

Programme :
  • Petit déjeuner
  • État des lieux déploiement IPv6 (statistiques, nouveautés ...)
  • Fonctionnement et déploiement simple :
    • DHCPv6
    • SLAAC
    • Dual-Stack
  • Bonnes pratiques IPv6 :
    • Filtrage IPv6
    • Adressage public
    • Router-Advertisement
    • Monitoring
  • Plan adressage :
    • Allocations et IPAM
    • Routage géographique
  • Différence de routage v4/v6 et selon opérateurs
  • Tour de table et partage d’expériences

 

 

 

 

Le RUG fait sa rentrée

Le vendredi, 24 août 2018. Posté dans Archives Rezopole Archives LyonIX

Le RUG fait sa rentrée

Cette 19ème édition portera sur l'état actuel du déploiement IPv6. Ce protocole devient aujourd'hui indispensable avec l'explosion des objets connectés et la pénurie d'IPv4. Cependant, sa mise en place reste une étape complexe et peine à être adoptée par tous.

 

Nous ferons un rappel sur le fonctionnement ainsi que les déploiements possible d'IPv6. Nous aborderons aussi les différences de routage selon le protocole et les opérateurs, ainsi que les bonnes pratiques liées à IPv6.

 

 

Rendez-vous le 21 septembre prochain !

  En attendant l’ouverture des inscriptions, cliquez ici pour (re)découvrir tous les détails de cette matinée.

 

 

 

 

 

 

 

FaLang translation system by Faboba