Connecting Networks

Le débit de la fibre multiplié par 100 !

Un cap important vient d’être passé par l’Institut royal de technologie de Melbourne – RMIT University. En améliorant l’équipement de transmission de données, l’Université annonce pouvoir multiplier par 100 les débits sur fibre optique.

 

La RMIT University s’intéresse à une particularité de la lumière qui est utilisée pour transporter de l’information dans une fibre optique. En effet, la propagation de la lumière pouvant s’effectuer suivant un mouvement spiralé (OAM pour Orbital Angular Momentum), il est possible de multiplexer plusieurs signaux sur une même fibre. La bande passante totale est ainsi démultipliée.

 

Afin d’exploiter l’OAM, l’Université a développé un composant miniaturisé capable de décoder de tels signaux. «Notre détecteur nanoélectronique OAM miniature est conçu pour séparer différents états lumineux OAM dans un ordre continu, afin de décoder les informations véhiculées par une lumière torsadée, explique le Dr HaoranRen. Auparavant cela nécessitait une machine de la taille d’une table, ce qui est tout à fait irréaliste pour les télécommunications. En utilisant des nano feuilles ultra-fines mesurant une fraction de millimètre, notre invention fait mieux ce travail et s’adapte parfaitement à l’embout d’une fibre optique.»

 

Un capteur de petite taille et à faible coût de fabrication qui s’adapterait aux tailles de fibres déjà existantes. Ceci permettrait donc d’ «exploiter tout le potentiel de la lumière torsadée pour les futures communications optiques et quantiques» indique le Pr Min Gu de la RMIT University.

 

 

 

Lire l'article

 

Source :ZDNet

 

 

 

 

 

 

FaLang translation system by Faboba